Nord

Ils y étaient …..

Marie Anne    maridon@free.fr P 06 88 17 11 81

Le marathonien du Grand Stade a encore frappé.

On ne l’arrête plus,Yves WAWCZAK, après le marathon de NEW-YORK en novembre dernier,

 où il a parcourus les 42 Kms 195 en 3 h 33mn 24,

 il vient de terminer le marathon de  SEVILLE le 13 février 2011 en 3 h 32mn 09.

 Bravo Yves.

 

  

Les 10 km du Ravensberg à Bailleul du 13 février 2011 sont considérés comme la « rentrée » des courses hors stade.

Et les résultats de nos furets.

1063 CHARLEMAGNE XAVIER     V1M LES FURETS D EIFFAGE    00:52:37    391

1202 KOUEKAM LEONARD           V1M LES FURETS D EIFFAGE   00:54:24    435

1686 RIDON MARIE ANNE             V2F LES FURETS D EIFFAGE    01:04:35      54

10 km hommes • 1. Haezebrouck 33’33 ; 2. Delespierre ; 3. Lecoeuche ; 4. Loeuillieux ; 5. Prévost ; 6. Duponcheel ; 7. Boucher ; 8. Galoin ; 9. Huyghe ; 10. Delebecque.

10 km femmes • 1. Rosart 38’36 ; 2. Franquet ; 3. Yvonnou ; 4. Ghibaudo ; 5. Royer.

Relativement difficile puisqu’elle emprunte des sentiers qui grimpent dans les monts de Flandre, la course a été remportée hier par Fabian Haezebrouck, qui s’entraîne au Bizet, en Belgique. « J’avais fini 3e il y a trois ans lors de ma dernière participation, explique le lauréat.

Là, grimper sur la plus haute marche, c’est une fierté. » La course s’est jouée au coude à coude entre Haezebrouck et Alexandre Delespierre. Ce dernier, coiffé sur le fil, avait pourtant pris la tête à plusieurs reprises. « Il était plus fort que moi dans les côtes, reconnut Fabian Haezebrouck. Ce n’est qu’au kilomètre 8 que j’ai pu prendre de l’avance. »

Le second souffle

Côté féminines, Marie Rosart, du Catteau, a enlevé la victoire en 38’14, devant Anne-Charlotte Franquet. « C’est la première fois que je viens ici. Ce n’est pas facile car ça monte beaucoup, mais j’ai réussi à toujours reprendre mon souffle », commentait la jeune femme à l’issue de la course.

Hier, 1876 coureurs ont pris le départ, et 1785 ont franchi la ligne d’arrivée. C’est un record d’affluence pour les organisateurs. • 

££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££

La 4e édition du Trail D2B a fait le plein, et Bastien VANDENABELE, y était il a mis 3h 56 pour parcourir les 30 Kms

mercredi 26.01.2011, 14:00

L’arrivée de ce trail était jugée au Touquet.

Le Trail est une course pédestre disputée sur sentiers et chemins balisés et courus en semi-autosuffisance. Le plus souvent, un ravitaillement tous les 20km est prévu par l’organisation ainsi que quelques points d’eau.

Le coureur doit donc prendre en charge une partie de son ravitaillement et courir avec une réserve d’eau (porte-bidon ou camelbak). Les distances varient entre 20 km et 160 km pour les plus longues courues généralement en ligne mais parfois en étape. Il en existe trois catégories : courte distance (moins de 30 km), moyenne distance (entre 30 et 65km) et longue distance ou Ultra (plus de 100km).
Le Trail ‘Des Deux Baies’ qui était programmé le dimanche 23 janvier 2011 au départ de Groffliers en Baie d’Authie et l’arrivée au Touquet Paris-Plage peut être classé dans la catégorie des courtes distances (30km) et cette Course Nature qui emprunte des chemins de sable de terre mais aussi de dunes et celles-ci ont laissé à tous les concurrents ayant terminé le parcours un ‘douloureux souvenir’. C’est donc une épreuve hivernale (ce qui n’arrange pas les choses) organisée par trois associations locales :Asand, Opale Sport Nature et Salicorne et l’aide appréciée des communes traversées : Le Touquet Paris-Plage, Cucq, Merlimont, Berck et Groffliers. Les concurrents pouvaient participer soit en relais de deux soit en individuel sur la totalité de la distance. Bien sur la sécurité n’a pas été oubliée car Opale Secourisme (association ayant pour objectif le développement, l’enseignement et le perfectionnement du secourisme et de l’incendie et la mise en place de dispositifs de secours) avait prévu 11 équipiers et 2 ambulances et ils ont du intervenir pour aider quelques concurrents victimes de malaises.Pour cette 4ème édition, compte-tenu que cette épreuve est devenue un rendez-vous très prisé des amateurs du genre, les inscriptions ont battu tous les records (1030 participants et seulement 904 d’entre eux ont été capables de terminer le parcours) et le froid sur les plages a ajouté à la difficulté.
En individuel, il n’a fallu que 2 heures 21 minutes 58 secondes à Ekrem Kosumi pour franchir en vainqueur la ligne d’arrivée devançant Emmanuel Dufosse (2h23mn40s) et Arnaud Nowe (2h28mn08s), la première femme se classant 52ème, Sophie Gabet Briate (2h57mn07). En relais, Fabrice Lecarpentier et Philippe Kuschen ont pris la 1ère place en 2 heures 16 minutes et 8 secondes laissant la seconde et troisième place à Samuel Brequeville / Jean François Belloy (2h22mn20s) et Benoit Dufloer / Guillaume Heneman (2h27mn00s). La première équipe mixte, Nicolas Thibault et Audrey Branswyck, a pris la septième place franchissant la ligne d’arrivée en 2 heures 33 minutes 51 secondes. Les premières co-équipières, Charlotte Verpoort et Laetitia Terroir ont fini 20ème (2h49mn23s).
Compte-tenu de la difficulté de l’épreuve, les organisateurs avaient prévu ‘large’ car 150 litres de soupe chaude attendait les coureurs sans oublier les tranches de pain d’épices, les carrés de chocolat, les bananes, les cacahuètes et autres friandises, de quoi récupérer les nombreuses calories perdues sur un parcours très sélectif !

EmailFacebookTwitterShare