Centre

Dimanche 23 juin 2013

Bonjour,

Tout nouveau Furet, je tenais à partager mon premier trail « sur les traces du loup » à La Villes Aux Clercs ; un 33kms avec 300m de dénivelé couru le 29 juin.

Tout commence par l’arrivée du loup en hélicoptère (!) qui donnera le départ dans une bonne ambiance et sous le soleil. Le rythme est rapide… il va falloir calmer l’euphorie et garder des forces d’autant que la première difficulté se dresse sur notre parcours : il faut franchir un obstacle de ballots de paille où une ficelle me fait trébucher. Viendront ensuite tout au long d’un joli parcours principalement en forêt des obstacles naturels (troncs, fossés, passages de gués…). Mon rythme est soutenu et peu habitué à de long trail,  je m’interroge sur mon endurance : vais-je tenir jusqu’au bout… mes jambes sont de plus en plus lourdes. Après un coup de barre vers le 22ème kms accentué par une longue côte pas très pentue, je retrouve plus loin du « peps » et une allure correcte. Le moral est bon d’autant que je continue de dépasser quelques coureurs. Au 30ème km, j’ai de l’eau jusqu’au genou en traversant un cours d’eau… sourires pour la photo J.  Quelques centaines de mètres plus loin une crampe à la cuisse droite me stoppe net. Des coureurs prennent de mes nouvelles  et m’encouragent : l’ambiance a été superbe tout au long du trail. Je repars doucement au bout de quelques secondes…et ma crampe ne reviendra pas jusqu’à l’arrivée que je franchis heureux en 2h55…

La soirée sera ponctuée d’un barbecue géant, d’un beau feu d’artifice et de danses pour éliminer l’acide lactique.

Je garderai un excellent souvenir de ce trail que je vous recommande pour son organisation, son parcours (il y a également un 17 kms) et sa bonne humeur…à refaire !

 En espérant faire la connaissance de furettes et furets lors de prochaines courses.

Sportivement, Dominique

 

Samedi 6 octobre 2012

10 ans…les Furets fêtent les 10 ans du club sur l’Ile de Porquerolles

Un trail nature de 10kms pour les uns, de 30kms pour les autres

Un grand MERCI à nos gentils Bénévoles pour toute cette belle organisation

Dimanche 8 Juillet,

Le trail de l’abbaye de Valence dans la Vienne avec un temps plus qu’incertain pour les 2 distances proposée, 12 ou 25. Comme souvent, la plus longue distance me fait de l’œil pour a 3ème édition. La pluie tombe drue lors du retrait du dossard, mais s’estompe moins de 20minutes avant le départ.

Un parcours et un départ commun durant les 5 premiers kilos ; et le ton est donné après moins de 3 minutes de course une portion d’environ 3à 400m glissante par les pierres qui recouvre le sol et pentue, ce qui donne l’impression de difficulté qui s’annonce sur le reste du tracé. Ce qui vient de se gravir est aussitôt descendu par un chemin parallèle et revenir fleurter les abords de l’abbaye . Oublié le chrono, juste le plaisir de courir dans un cadre magnifique, de sous bois plus que dans l’ombre ou limite la frontale serai utile. De chemin blanc, aux champs de pâture, évitant soigneusement les bouses jonchant le sol, les lisières de forêt en passant par le chemin des rencontres. Monos traces et saut d’obstacles sont également au programme ; le meilleur reste à venir, tracé à travers bois et flan de coteau de temps à autre la lumière du jours nous mènes sur quelques portions goudronnés avant de reprendre nos déplacements le long de cours d’eau et même dans l’eau jusqu’au genou durant 50m que du bonheur sur un tel parcours. Le temps passe, la distance s’allonge sans faire attention aux points de repère kilométriques (ravitaillements) qui étaient aux nombres de 4. Le balisage parfait et un accueil chaleureux a fait de ce trail un vrai trail dur, proposant du dénivelé  et un terrain humide voir mouillé. Sur la fin de parcours moins de 1km, certainement un oublie d’hydratation et les genou se sont tétanisés, m’obligeant à marcher le temps de faire disparaître ces douleurs.

Les 500 derniers mètres : en descente juste histoire de finir avec le sourire en 2h25 et me classant 44ème sur les 130 du début.   Philippe     

Dimanche 3 juin 2012

Une température écrasante, mais un vent qui fait passer la difficulté supplémentaire. Parthenay ce WE festif commence par la course des remparts, course de 10km655 en 3 boucles, en effet pour bien apprécier les deux murs à passer il faut le faire plusieurs fois.

Un départ à 20h sur un faux plat montant,  221 inscrits et de nombreux applaudissements, premier passage la découverte dans les rues piétonnes, après 500m, petite récup en descente et première relance  à gauche en montée avant de recopier la même mais cette fois de l’autre côté ; un passage éclair devant l’église et à grande enjambées 200m de descente rapide, puis une section pavés parisiens mal ajustés. Le premier mur arrive sur une longueur de 100m et affichant un pourcentage de 12 à 13% environ, à peine le temps de reprendre ses esprits que le véritable mur est lui en pavés toujours aussi mal ajustés et accusant également un pourcentage de presque 12% . Le sommet et une table avec le nécéssaire pour refaire le plein !!!encore quelques rues descendantes avant de faire une nouvelle élévation de10% sur 150m  puis retour sous l’arche d’arrivée.

La première boucle se termine en 16’ environ ;  la seconde en 34’. Calcul théorique et l’arrivée se franchira en 48’ environ. Que de la théorie car je franchi l’arche en 49’53et termine 65ème sur 199    - Philippe

 
 
Dimanche 13 mai 2012
Courir entre ciel et terre ! Oui, nous les Furets Tourangeaux, nous y étions !
23km700 de pur bonheur, l’arrivée sur le Viaduc de Millau, est toujours aussi émouvante, et chacun de nous à pris le temps de graver dans sa mémoire de ‘Furet’, ces kilomètres d’exeptions !
 
et bon anniversaire notre Josette
de nouveau merci à nos Gentils Organisateurs et bénévoles
 
Dimanche 6 mai 2012
Quelle matinée !!!!Erick Clavery  présent sur ce trail des vignes; un vent énorme aussi présent durant la totalité de l’épreuve qui était composée de 2 distances: 12 et  24km.
 
 
 
Lundi 16 avril 2012
Voila, nous sommes de retour d’une semaine de stage intensif…gainage, course, fractionné, abdos, étiremment, durant 12 séances !
Mais quel bonheur, un super organisation, des coachs dignes de se nom, une ambiance et amitiés fortes de plusieurs années
Merci à tous et toutes
 
 
 
 
 
Samedi 31 mars 2012
Les Foulées de Luynes
10km vallonés
 
et notre Pascal Gorin arrive 1er V1 en 43.01 !
Félicitations pour cette belle coupe !
 
Didier arrive en 47.53
 
suivi de Pascal en 52.07
 
 
Histoire d’un Eco-trail Parisien de Philippe Berlan
« Les 15 jours précédant l’éco trail ; un trail de 30 km sur les chemins des cloîtres et mes 2h25 ont laissé des traces ainsi que de sérieux doutes sur ma réussite sur ma réussite pour le 80 km de Paris.Un réveil très matinal, et un p’tit déjeuner qui à bien du mal à passé, l’estomac qui se tord dans tous les sens ; difficile de bien se préparer. 7h30 me voilà arrivé à paris pour le retrait de mon dossard et la finition de l’équipement de mon camel bak. L’attente commence et les retrouvailles avec Pascal VILAIN, ses bonnes paroles me font oublier l’appréhension du départ!!!

9h40 dernier RER pour St Quentin et la météo s’annonce clémente, voir un peu trop chaude, le parc de St Quentin accueuille quelque 1800 trailers ; certains allonger sur l’herbe , au soleil profitant d’un repos avant LE départ. Le dépôt du sac de rechange à la consigne effectué, dossard 2423 accroché, place est prise dans le SAS réservé aux coureurs, le vide se fait, suivi d’1 min de silence en hommage aux victimes de Toulouse.

12h00, le top départ est donné sur un champ de patate : gare au petites entorses. Les coudes s’effleures, se touches, dur de trouver son allure, il reste encore bien du chemin pour trouver son allure alors patience. De nombreux passage en sous bois permette de mieux supporter le soleil qui brille depuis le début de matinée, de passage en mono trace à des portions affichant de beau dénivelé se suivent et bientôt le premier pointage au kilomètre 22 et un peu plus de 2h30 de course, le ravitaillement, le plein du camel bak et direction le second pointage situé à Meudon pour vérifié l’équipement nécessaire afin d’avoir l’autorisation de continuer : frontale, brassard et couverture. De longue ligne droite à travers bois mettent à mal le moral, les douleurs musculaire commencent à apparaître et l’arrivée au kilo 55 : seconde barrière horaire, le sucré fait place au salé, soupe au vermicelle, saucisson se font la part belle. Après une petite récup et quelques étirements, je repars un pied devant l’autre difficilement mais avec toujours le même objectif : le premier étage de la dame de fer. La nuit s’est bien installé, la fraîcheur aussi et les signaleurs présent annonce encore 10 bornes ; de longues marches rapides précède quelques minutes de footing à allure modéré. Après la traversée du parc de St Cloud, puis de la Seine : Trop beau pour être vrai, si proche et si loin à la fois, elle se dresse devant mes yeux ; mais le plus court chemin pour finir n’est pas forcement la ligne droite !!!!

Longeant les quai de Seine avec ces péniches restaurants, plus j’approche de la fin, les douleurs s’estompent avec les encouragements et les bravos qui s’envoles deci delà, le sourire revient, la lumière et le parvis de la tour eiffel sont bien là. Reste la formalité, amis un pur bonheur de gravir les 357 marches après 10 h de course. Les douleurs disparus, je me vois même par moment monter les marches 2 par 2. Avalés en 4min, je franchis la ligne en 10h14 ravi de ma course et de mon résultat. »

 
 
 
 
Dimanche 18 mars
la ronde de Rotomagos à Pont de Ruan
4 furets ont pris le départ
pour 8km !
 
 
et pour 18km !
 
 
 
 
 
Dimanche 9 octobre 2011,
Nous suivons les conseils de notre Grand Entraîneur, connu de tous ‘Jojo’ et courons un semi avant la myhtique ‘Marseille-Cassis’
Fabienne participera sur les 10km en 1h00.21
et sur les 20km, devinez qui est arrivé en tête des furets…
Pascal Gorin en 1.32.55
suivi de
Philippe Berlan en 1.38.45
Bruno Martelly en 1.41.43
Pascal Guérin en 1.53.24
Alain Boissonneau en 1.55.09
et
Marie-Luce…oui oui, j’arrive en ..2h17.34 mais je l’ai fait ! oup’s j’ai mal aux pattes !
 
 
 
 
Dimanche 25 septembre 2011
les Furets Tourangeaux courent de nouveau les 10 et 20kms de Tours
et accueillent Alexis venu spécialement de Niort…il arrivera en tête des Furets avec un chrono de 35.21 pour les 10kms
et notre Pascal Gorin, toujours fidèle à sa première place sur les 20km en 1h26.17
Merci à tous pour votre participation

 La première boucle commune aux deux distances, puis une seconde différente. A mi-parcours la pluie est venue ce joindre à nous.  Un trail annoncé avec un dénivelé de 235m  positif. Durant la première partie, le vent nous pousses dans les dénivelés positifs, avant de se protéger dans la forêt, les premiers passages au travers des vignes sur un sol qui ne peut absorber l’eau qui se trouve en surface rendent les passages dans les vignes frais. En forêt, des passages technique et boueux ; avant de terminer la première boucle avec le vent de face en rase campagne durant 2 bons kilos.

La seconde boucle, le vent toujours dans le dos facilite la monté du même dénivelé qu’au début avant de subir une ondée plus que passagère et fort heureusement, celle- ci nous vient sur la gauche et nous handicapes pas outre mesure que par la fraîcheur de l’eau qui tombe.

Un peu moins de 200 participants sur les 2 courses et seulement 62 sur la grande ou je termine en 2h10 et au beau milieu du tableau. Philippe Berlan

EmailFacebookTwitterShare